Ces magasins qui ont
quelque chose à cacher

Article mis à jour le 16 février 2022

Le prix d'achat de nos produits ne permet pas aux jeunes installés d'être correctement rémunérés pour leur travail. Nous avons besoin que nos coûts de production soient répercutés sur le prix de vente.

C'est l'objectif des lois EGAlim et EGAlim 2 auxquelles Jeunes Agriculteurs a contribué, ces lois doivent garantir une juste répartition de la valeur entre les différents échelons des filières en s'appuyant sur le principe de transparence des prix.

Afin de vérifier l'application de cette loi, nous avons demandé à une vingtaine de magasins de la région de fournir leurs factures d'ahat de certains produits phare.
Cette demande est restée vaine dans de nombreuses enseignes. Ce manque de respect et de considération à notre égard et aussi un manque de respect et de considération à l'égard du consommateur. C'est pourquoi nous vous déconseillons les enseignes suivantes :

Nord (59) :
- Hallennes Lez Haubourdin : Leclerc
- Lambersart : Intermarché
- Lille : Match
- Quesnoy sur Deûle : Aldi

- Orchies : Auchan
- Orchies : Leclerc
- Valenciennes : Carrefour

Pas de Calais (62) :
- Aire sur la Lys : Carrefour
- Aire sur la Lys : Leclerc
- Arras : Auchan
- Attin : Leclerc
- Auchy les Mines : Carrefour
- Béthune : 
- Boulogne : Auchan
- Dainville : Leclerc
- Herlin le Sec : Leclerc
- Lumbres : Leclerc
- Lumbres : Super U

- Outreau : Leclerc
- Violaines : Leclerc

Si vous arrivez devant ces magasins, 
Faites demi-tour dès que possible !

Affiche 2 - Action 19 février 2022.png
273641102_528617705127596_863083153304901036_n.jpg
274084015_1028404631211948_3872574955813563958_n.jpg
273876260_707777380592477_1729587188634964078_n.jpg